CETAB+ | Centre d'expertise et de transfert en agriculture biologique et de proximité

CETAB+

Le Centre d'expertise et de transfert en agriculture biologique et de proximité

Effet de la régie d’irrigation sur la répression des plantes nuisibles en production biologique de canneberges

-A +A
Travail de recherche

Projet financé par Agriculture et Agroalimentaire Canada dans le cadre de la grappe scientifique biologique II.

La canneberge d’Amérique (Vaccinium macrocarpon Ait) est un de trois petits fruits natifs de l’Amérique du Nord. Le Canada, particulièrement le Québec, est le premier producteur mondial de canneberge biologique. Une des problématiques importantes qui compromet la production biologique de la canneberge est la gestion des plantes nuisibles. Lorsque les plantes nuisibles s’établissent dans une culture de canneberges, elles font compétition avec la culture pour l’espace physique, créent de l’ombrage qui nuit à la pollinisation, causent un retard de la mise en fruit dans un champ en établissement, ce qui occasionne des pertes estimées à plus de 25 % de la production.

La canneberge nécessite un apport hydrique important lors de l’établissement de la culture. Cet apport favorise l’établissement des plantes nuisibles. Une gestion optimisée de l’irrigation devrait permettre à la canneberge de s’établir et d’occuper l’espace tout en évitant l’établissement envahissant de plantes nuisibles vivaces et coriaces.

Cette activité vise à tester l’effet de régies d’irrigation optimisées sur la répression de plantes nuisibles dans un champ de canneberges en établissement et dans un champ en production. Les régies optimisées d’irrigation proposées dans cette activité tiennent compte de la tension hydrique du sol, de la température de la canopée et des besoins en eau de la canneberge pour la formation de ses racines lors de l’établissement. Le taux de recouvrement de la canneberge et le taux de recouvrement des plantes nuisibles seront comparés dans les différentes parcelles à l’étude. Une identification des espèces des plantes nuisibles en fonction de la régie d’irrigation sera effectuée. Le rendement de la canneberge en fonction de la mise en fruit sera estimé suite à l’établissement de la culture.

À la fin de l’activité, des recommandations seront faites concernant l’effet de la gestion de l’irrigation sur la répression des plantes nuisibles et une solution innovante et efficace pourrait être proposée aux entreprises agricoles pour la répression des plantes nuisibles dans la culture de la canneberge.

Domaine(s) d'intervention: