CETAB+ | Centre d'expertise et de transfert en agriculture biologique et de proximité

CETAB+

Le Centre d'expertise et de transfert en agriculture biologique et de proximité

L’agriculture américaine à la croisée des chemins : Agriculture de proximité et biologique

-A +A
Nouvelle
Date de publication: 
Mardi, 1 mai, 2012

Le Congrès devra revoir les aides à l'agriculture en fonction des récentes tendances de la consommation américaine. Les ventes directes de produits locaux de la ferme aux consommateurs et les ventes de produits biologiques équivalent à celles combinées du riz et du coton, soit plus de 8 milliards $ US. Cette tendance s'est accentuée d'autant plus que le nombre de marchés de producteurs a doublé au cours des trois dernières années. L'entente de réciprocité sur l'appellation et la réglementation des produits biologiques, tout juste conclue entre les États-Unis, l'Union européenne et le Canada, va aussi offrir de nouveaux marchés. « De nombreux jeunes agriculteurs se lancent dans l'agriculture de proximité pour faire de la vente directe au détail », explique Gary Matteson, un des conférenciers et vice-président aux prêts aux jeunes agriculteurs au Farm Credit Council (FCC). Le FCC, un des trois grands prêteurs du monde agricole américain, a consenti près de 11 milliards $ US à de jeunes agriculteurs (moins de 35 ans), aux agriculteurs débutants et aux petits agriculteurs en 2010. Cette institution finance par exemple de jeunes entrepreneurs qui se lancent dans des productions de fruits et de légumes sur des superficies variant de 5 à 80 hectares, ou encore prête à des coopératives d'agriculteurs.

Source : Dossier USDA 2012, Le Coopérateur agricole, mai-juin 2012 p.42