Colloque Bio pour tous! 2018 • 21-22 février, Victoriaville

Conférenciers du Colloque Bio pour tous! 2018

Nos conférenciers et panelistes sont des membres de l'équipe du CETAB+, des agronomes partenaires, des producteurs et autres acteurs du secteur bio.

Alexandre Tourigny • André Comeau • Anne Le Mat • Anne Weill • Camille O'ByrneCarl Bérubé • Caroline Poirier • Christian Taillon • Christine LandryDaniel Brisebois • Denis La France • Éric Lamy •  Éric Sénécal • Erin Silva • Florence Lefebvre St-Arnaud • François Dumont • François Lalonde • Frédéric Duhamel • Gabriel Blanchet • Gabriel SamsonGeoffroy Ménard • Gilles Tremblay • Helen Jensen • Jean-François Gross • Jean-Michel Plante • Jean-Pierre Hivon • Jérôme-Antoine Brunelle • Jonathan Pineault • Jofroi Desperrier-Roux • Julie-Anne Wilkinson • Marcel Groleau • Marie-Thérèse Charles • Mark Doudlah • Maryse Leblanc • Michel Massuard • Michel Thibodeau • Murielle Bournival • Nicolas Turgeon • Nicole Boudreau • Pascal Royer • P-A Daigneault • Sylvain PoussardThomas Dewavrin • Xavier Villeneuve-Desjardins


Alexandre Tourigny

M. Tourigny participe en tant que chargé de projet aux travaux de la Chaire recherche industrielle en protection des cultures biologiques du CETAB+. Il accompagne une quarantaine d’entreprises certifiées biologiques ou en voie de le devenir afin d’apporter des solutions efficaces portant sur la gestion des cultures, l’amélioration du réseau hydraulique, la mise au point des machineries de désherbage, la valorisation des engrais de ferme et des engrais verts.

Membre de l’ordre des agronomes du Québec, il cumule plus de 15 ans d’expérience dans les domaines de l’agroenvironnement, de la production biologique et du développement durable.

L’andainage du soya précédent sa récolte pourrait connaître un intérêt grandissant afin d’améliorer la rotation en grandes cultures bio. Cette technique pourrait en effet comporter certains avantages potentiels qui méritent que l’on s’y attarde : une récolte plus précoce et de meilleure qualité dans les champs infestés de mauvaises herbes et l’assurance d’un meilleur établissement des céréales d’automne. Alexandre présentera des images et vidéos captés en octobre dernier lors d’un chantier de récolte de soya à la Ferme Yvan Ferron en Mauricie.


André Comeau

Ph. D., chercheur en sélection végétale, CETAB+

André Comeau a poursuivi une carrière longue et fructueuse (à Agriculture Canada, Ste-Foy) dans le domaine du développement de nouvelles variétés de céréales par les processus traditionnels de sélection végétale. Il a contribué à la création de l'avoine très populaire AC Rigodon, utilisée en alimentation humaine et animale, pour ensuite s'intéresser davantage à la génétique du blé. Plusieurs blés populaires contiennent des gènes de résistance qu'il a identifiés. En février 2015, un nouveau cultivar de blés issu de son ancien programme de recherche a d'ailleurs été recommandé pour enregistrement, pour le Québec. Ce blé panifiable résistera bien à la fusariose. Depuis 2013, il oeuvre avec le CETAB+ sur des projets importants pour la production biologique.

Il discutera de l'importance de la sélection végétale pour le développement de l'agriculture biologique et des résultats préliminaires du premier projet avec le CETAB+ de développement d'une variété de seigle hâtive qui serait propice à être utilisé comme paillis dans un système de semis direct en régie biologique.

 

 


Anne Le Mat

 Agronome, MBA, CETAB+

Anne Le Mat est spécialisée en agriculture comparée et développement agricole (AgroParisTech 1994). Forte d’un parcours international, elle a développé des équipes, des méthodes et des outils de gestion dans différents environnements professionnels. Elle est titulaire d’un MBA de l’Université de Sherbrooke (2011) et membre de l’Ordre des agronomes du Québec depuis 2011. Elle est conseillère aux entreprises au sein du CETAB+ depuis 2014, et aide les producteurs qui souhaitent démarrer ou faire évoluer leur entreprise, à bien évaluer leur projet et à établir leur plan d’action.


Anne Weill

 Ph. D., agronome, conseillère en innovation au CETAB+
Conférence : Le désherbage mécanique en maraîchage, l'expertise qui vient du champ

Agronome avec plus de 25 ans d'expérience en agriculture biologique, madame Weill a travaillé avec de nombreux producteurs biologiques de grandes cultures et maraîchers. Elle a publié un guide sur l'évaluation des profils de sol agronomiques et a écrit, en collaboration avec Jean Duval, un guide de gestion globale de la ferme maraîchère biologique et diversifiée. Actuellement titulaire de la Chaire de recherche du CRSNG en protection des cultures biologiques, elle mène de front plusieurs projets de recherche sur la santé des sols, la lutte aux adventices vivaces en grandes cultures et la production maraîchère en grands tunnels.


Camille O'Byrne

 


Carl Bérubé

Agronome, Club Agri-action de la Montérégie
Conférence : Bons coups, mauvais coup, 22 févr. PM

Diplômé en grandes cultures de l’Université McGill en 1991, Carl Bérubé oeuvre en Montérégie depuis ce temps.  Après un bref passage à la Financière agricole du Québec, il a été engagé comme conseiller en 1994 par le club-conseil Agri-action de la Montérégie avec lequel il travaille toujours aujourd’hui.

De plus en plus, il  intervient auprès de sa clientèle pour du soutien technique dans la production biologique.  Il vous présentera aujourd’hui diverses observations de la saison 2017 concernant la répression printanière du laiteron et la contamination des semences par les OGM.


Caroline Halde

Ph. D., professeure et directrice du Laboratoire d’agroécologie de l’Université Laval
Animatrice du panel sur le semis direct en grandes cultures bio

Dre Caroline Halde est professeure au département de phytologie de l’Université Laval depuis 2015. Elle a grandi sur une ferme laitière de grandes cultures et de plantes médicinales biologiques en Montérégie. Après un baccalauréat en agronomie à l'Université Laval, elle s'est exilée durant 7 ans en Nouvelle-Écosse, au Manitoba et aux États-Unis pour parfaire ses connaissances et son expertise de recherche en agriculture biologique. Elle a aussi travaillé comme inspectrice en certification biologique au Québec. Caroline est de retour au Québec depuis 2015, et avec son équipe de recherche, elle a mis sur pied le Laboratoire d’agroécologie de l’Université Laval. Ses intérêts de recherche sont interdisciplinaires et incluent l’agronomie, l’écologie, les sciences du sol et la malherbologie. Son passe-temps favori est de visiter des fermes biologiques un peu partout dans le monde.

Caroline sera l’animatrice du panel sur le semis direct en grandes cultures bio, un thème sur lequel elle a travaillé lors de son doctorat dans l’Ouest canadien.


Caroline Poirier

Bachelière en agronomie, copropriétaire de la ferme Croque-Saisons
Panéliste - La mise en marché des légumes, quelles perspectives d'avenir?

Caroline Poirier a fondé, en 2007, la ferme Croque-Saisons avec son conjoint Sébastien Alix. Elle est membre fondatrice de la CAPÉ et en assume la présidence depuis 2016. Elle a participé à la création du projet des paniers d'hiver des Bio Locaux et contribue activement à ce projet de mise en marché coopérative qui regroupe les produits de plus de 20 fermes membres de la CAPÉ pour desservir près de 1 500 ménages de la région de Montréal. Elle abordera les forces et les défis liés à la gestion et à l'opération d'un projet coopératif et ses perspectives sur la mise en marché des légumes bio dans un contexte de compétition croissante.


Christian Taillon

Producteur de grandes cultures bio, ferme Taillon et Fils inc.
Conférence : Expérience avec le chanvre : régie de production, 22 févr. AM GC

Christian est producteur à Saint-Prime au Lac-Saint–Jean, l'un des 4 actionnaires de la ferme Taillon et Fils inc. depuis 1981, certifiée biologique depuis 2003. L'entrperise produit du lait bio (75 vaches laitières), de la volaille à forfait (2,6 millions de kg/an) et possède plus de 800 hectares en culture (blé, sarrasin, orge, seigle, lin, avoine, chanvre, fourrage). La culture du chanvre a débuté en 2004 , avec les Aliments Trigone. À ce jour, la ferme Taillon et Fils en produit plus de 150 ha. Christian a donc acquis une solide expertise dans cette production en laquelle il croit beaucoup. Il partagera l'expérience de cette culture dans sa conférence.


Christine Landry

Ph.D., chercheuse en agriculture biologique à l'IRDA
Présentation : Miser sur les engrais verts en grandes cultures biologiques pour limiter les apports de phosphore

Christine Landry est détentrice d’un doctorat de l'Université McGill depuis septembre 2008. Elle possède également un baccalauréat en biologie de l’Université de Sherbrooke, un baccalauréat en agronomie (spécialisé en sol-environnement) et une maîtrise en physiologie du rendement végétal de l’Université Laval. À l’emploi de l’IRDA depuis 2003, Christine est chercheure en chimie et fertilité des sols où elle travaille à l’optimisation de la fertilité des sols et à la valorisation de la biomasse autant en agriculture biologique que conventionnelle. Ses domaines d’expertise couvrent la chimie et biologie des sols en lien avec la fertilité des sols en azote et phosphore (dynamique du N et du P), les pratiques de conservation des sols, la valorisation des biomasses (engrais de fermes et autres engrais organiques), ainsi que la dynamique des nutriments sous irrigation.

Dre Landry présentera des résultats de ses recherches portant sur la dynamique du N et P en grandes cultures biologiques, en lien avec l’emploi de différentes combinaisons d’engrais verts et d’engrais de fermes, dans le but de généré un bilan phosphore équilibré.


Daniel Brisebois

Copropriétaire, ferme coopérative Tourne-Sol
Conférencier : Produire des semences maraîchères : perspectives

daniel [at] fermetournesol.qc.ca (Daniel Brisebois) est un des fermiers fondateurs de la ferme coopérative Tourne-Sol. Il est coauteur de « Crop Planning for Organic Vegetable Growers » et écrit un blog sur la production de semences. Daniel est sur la comité de direction du Réseau des semenciers biologiques de Canada de l’Est et il était président de Cultivons Biologique Canada. La ferme coopérative Tourne-Sol produit des semences et des légumes bio sur 17 acres. Les produits Tourne-Sol sont distribués aux 400 familles de leurs paniers bio hebdo, au Marché de Sainte-Anne-de-Bellevue et par le biais d'un magasin en ligne.

La plupart des semences maraîchères sont produites à l’étranger, quoique nous pussions obtenir des bonnes semences, ceci implique une dépendance dont laquelle nous avons peu de contrôle. La production de semences au Québec peut nous donner plus d’influence sur ce secteur mais est-ce que c’est réaliste?


Denis La France

Auteur et expert en agriculture biologique, CETAB+
Conférences : Développement  de seigle, blé printemps et céréales d'automne et autres grandes cultures (21 févr. AM GC), La méthode d'engrais verts fauchés utilisés à la nouvelle ferme du Cégep de Victoriaville (21 févr. PM Horti)

Denis est impliqué dans le développement de l'agriculture biologique depuis 45 ans, principalement comme enseignant à la formation aux agriculteurs, mais aussi comme cofondateur du CETAB+ et comme auteur de l'ouvrage de référence « La culture biologique des légumes ». Il a, entre autres, beaucoup travaillé sur les engrais verts. La stratégie qu'il présentera visait à mettre en condition les sols de la nouvelle ferme du Cégep de Victoriaville après des travaux de nivellement en conditions humides, de drainage et de décompaction, au moyen d'engrais verts en mélanges complexes fauchables pour aider à maîtriser une infestation de galinsoga et de digitaire.


Éric Lamy

Producteur de grandes cultures bio, ferme Mylamy
Conférence : Bons coups, mauvais coup, 22 févr. PM GC

Cultivateur de Yamachiche en Mauricie, 1 030 acres en culture bio depuis 2006, sol principalement loam argileux.

Éric va présenter ses modifications de sarcleur, principalement la combinaison de cut-away serré et de houe sur le sarcleur.  Cela crée une butte de 3,5 po de large que les houes viennent défaire, améliorant la précision de sarclage.  L’ajout de la culticam combiné au GPS est nécessaire pour y arriver ainsi qu’un module sur le planteur pour le corriger.


Éric Sénécal

Dubois Agrinovation vous présentera ses dernières innovations en recherche et développement. Vous découvrirez entre autres leurs nouvelles solutions de filets suspendus pour les bleuetières, ainsi qu’une nouvelle variété de filet d’exclusion pour protéger les cultures des insectes nuisibles.


Erin Silva

Professeure à l'Université du Wisconsin à Madison
Conférences : Sélectionner pour le bio : stratégies de développement variétal pour répondre aux besoins des producteurs biologiques (21 févr. AM), Identifier les variétés de légumes pour une performance optimale en production biologique (21 févr. AM Horti) et paneliste sur le semis direct en grandes cultures bio (21 févr. PM GC)

Dre Silva a un doctorat en horticulture de l'Université de Washington. Elle est maintenant assistante professeure au département de phytopathologie de l'Université du Wisconsin à Madison. Elle travaille sur la production biologique de légumes et de grandes cultures et sur les pâturages. Elle a une expérience approfondie de plusieurs champs de recherche, dont celui de la production biologique à travail réduit sous couverture végétale. Elle travaille aussi au sein du réseau participatif d'évaluation et de développement de variétés de légumes sous régie bio NOVIC (Northern Organic Vegetable Improvement Collaborative).


Florence Lefebvre St-Arnaud

Bachelière en administration des affaires, copropriétaire des Jardins Bio Campanipol inc.
Paneliste - La mise en marché des légumes, quelles perspectives d'avenir?

Florence Lefebvre St-Arnaud est copropriétaire de l'entreprise familiale depuis 2016, mais y travaille depuis toujours! Ses études en marketing et son fort intérêt pour la mise en marché en circuits courts lui ont permis de reprendre le flambeau sur tout ce qui a trait au service-client, à la prospection, à la publicité et aux communications en général. Son intervention vise d'abord à vous faire mieux connaître la vente en kiosque à la ferme, de même que les avantages, inconvénients, défis et opportunités qui y sont liés dans un contexte où le consommateur souhaite de plus en plus se tourner vers une alimentation responsable et locale.


François Dumont

François Dumont a obtenu une maîtrise en biologie de l’Université du Québec à Montréal en 2010 ainsi qu’un doctorat en biologie (entomologie) à la même institution en 2015. En 2014, celui-ci a travaillé à l’Institution de recherche et technologie agroalimentaire (IRTA) en Catalogne dans leur laboratoire d’entomologie. Il a joint le Centre de recherche Agroalimentaire de Mirabel dès son retour de Catalogne. Ses recherches universitaires lui ont permis d’acquérir une expertise en génétique des populations d’insectes d’intérêts économiques, particulièrement chez les punaises de la famille des Miridae, un groupe d’insectes fréquent dans plusieurs cultures. M. Dumont a mené des recherches en verger de pommiers et en laboratoire, notamment dans les productions fruitières et maraîchères. Depuis son arrivée au CRAM, celui-ci a développé plusieurs projets sur la gestion de la punaise terne en fraisière. Lors de sa présentation, il dressera le portrait des connaissances sur l’écologie de la punaise terne, présentera des résultats sur l’efficacité des bandes trappes et proposera de nouvelles approches à développer.


François Lalonde

Producteur de grandes cultures bio, Ferme Ancestrale 1793
Paneliste sur le semis direct (21 GC PM) et bons coups mauvais coups (22 GC PM)

François Lalonde est propriétaire de Ferme Ancestrale 1793 inc., une exploitation grande culture qui est biologique depuis 2007 situé à St-Polycarpe en montérégie avec rotation maïs-soya-blé sur 124ha de sol argile Ste-Rosalie et une régie labour 2 ans sur 3. Son objectif est de réduire le travail du sol, allant jusqu’à espérer adapter le SCV pour le bio,  ce dont il fait des recherches à petite échelle depuis 3 ans. Parmis ces recherches, il nous présente son coup de cœur 2017, ‘’intercalaire de soya’’


Frédéric Duhamel

Producteur maraîcher bio, copropriétaire des Jardins de Tessa, Frelighsburg
Conférence: Sarclage mécanique en maraîchage, 22

Frédéric produit avec son équipe 4.5 ha en légumes variés, principalement pour 300 partenaires de paniers bio. Suite a 20 années d’essais et erreurs en sarclage mécanique, Il présentera quelques techniques utilisées à la ferme.


Gabriel Blanchet

Biologiste, coordonnateur de la Coop Agrobio du Québec
Conférence: Semences de maïs: produire et adapter ses semences dans un contexte coopératif en régie bio

Gabriel Blanchet travail pour la Coop Agrobio du Québec depuis 2014. D’abord à titre de chargé de projet pour le programme de sélection végétale de la Coop, cette expérience l’amène à développer un vif intérêt pour la sélection végétale et les mouvements coopératifs. Il est responsable de la sélection et de la production des semences aux Jardins de l’Écoumène en 2016 et coordonnateur de la Coop Agrobio depuis août 2017.


Gabriel Samson

Producteur de légumes biologiques, Ferme Samson et fils


Geoffroy Ménard

Agroéconomiste, chargé de projet et conseiller en gestion au CETAB+
Conférence : Des outils de gestion adaptés au maraîchage bio

Geoffroy Ménard est au CETAB+ depuis 2011. Son habileté en informatique l’a emmené à intervenir, entre autres, dans la gestion et l’analyse des données, tant pour le CETAB+ que pour la clientèle agricole, et notamment pour le calcul des coûts de production.

Une analyse technico-économique de 20 fermes maraîchères en 2016 a révélé que la collecte d’information de certaines données pouvait être améliorée par des outils performants. Geoffroy a donc entrepris, en 2017, un projet de développement de modèles de feuilles de travail libres d'utilisation, qui seront disponibles en téléchargement sur le site Web du CETAB+ à l’hiver 2017, et ce, pour différents besoins : suivi et analyse du temps de travail, registre de récoltes, registre et analyse des ventes et calcul des coûts de revient. Il présentera les différents outils développés dans le cadre de ce projet et ceux-ci seront disponibles à l’adresse suivante : www.cetab.org/outils-gestion.


Gilles Tremblay

Agronome, conseiller en grandes cultures au MAPAQ, Direction régionale de la Montérégie-Est
Conférencier : Évolution de la performance des semences non GM, 21 févr. AM GC

M. Tremblay est à l’emploi du MAPAQ depuis 1990. Il a été chercheur au MAPAQ de 1990 à 1998, puis au CÉROM de 1998 à 2017. Son champ d’expertise touche les grandes cultures (céréales, soya et maïs) autant au point de vue de la génétique que de la régie. Depuis mai 2017, il est conseiller en grandes cultures au bureau du MAPAQ à Saint-Hyacinthe.

M. Tremblay présentera des observations sur l’évolution de la performance des semences non GM provenant des données de l’Institut de la statistique du Québec (ISQ) pour la période de 2000 à 2016.


Helen Jensen

Coordinatrice, Initiative de la famille Bauta sur la sécurité des semences au Canada, Programme du Québec
Conférence : Sélection végétale participative de pommes de terre avec USC Canada

Longtemps fascinée par les espèces de plantes cultivées, Helen a étudié la conservation des semences à la ferme au Maroc pendant cinq ans, dans le cadre de ses recherches doctorales à l’Université McGill. Elle a travaillé avec des paysans à réaliser des essais en champ de variétés locales d’orge et a mené des évaluations participatives de la diversité de l’orge. Auparavant, Helen a travaillé avec des paysans dans des projets agroécologiques aux Philippines. Elle est fortement engagée dans la conservation de l’agrobiodiversité tant au Canada qu’à l’étranger.


Jean-François Gross

 


Jean-Michel Plante

 


Jean-Pierre Hivon

 Agronome, conseiller en grandes cultures biologiques au CETAB+
Conférence : Bons coups 2017

Spécialisé en grandes cultures biologiques depuis 13 années, et plus impliqué particulièrement dans le soutien aux entreprises en transition vers l’agriculture biologique, il a toujours eu à cœur le développement d’une agriculture rentable, durable et respectueuse du legs transmis aux générations futures.

Implication dans plusieurs projets dont :

  • Techniques d’implantation et gestion d’engrais verts performants en grandes cultures;
  • Les avantages de l’utilisation du système d’irrigation pour les épandages de lisier;
  • L’amélioration de technique de sarclage et de gestion des mauvaises herbes en régie biologique;
  • Développement de systèmes de production adaptés et performants en grandes cultures biologiques.

 

 


Jérôme-Antoine Brunelle

Agronome, coordonnateur au développement de l’agriculture biologique, UPA

Jérôme-Antoine Brunelle œuvre dans le milieu agricole et agroalimentaire depuis plus de quinze ans. Détenant une technique en agriculture du Collège d’Alfred et un baccalauréat en agroéconomie de l’Université Laval, M. Brunelle a joué le rôle de conseiller stratégique auprès d’entreprises et d’organisations du secteur, d’abord à titre de consultant, et ensuite dans le cadre d’un mandat de développement économique régional et territorial. Depuis janvier 2015, M. Brunelle agit à titre de coordonnateur au développement de l’agriculture biologique à l’Union des producteurs agricoles (UPA), où il accompagne les différents groupes de producteurs à mettre en œuvre des initiatives de développement dans leurs secteurs respectifs.

Par la concertation des syndicats, fédérations et groupes spécialisés de producteurs agricoles, et en partenariat avec les organismes de soutien et les instances gouvernementales, la Table de développement de la production biologique (TDPB) vise à identifier les actions qui faciliteront le développement de l’offre d’aliments biologiques québécois, afin d’atteindre les cibles de la Stratégie collective de développement du secteur biologique québécois 2014-2018. 
Offrant à tous les intervenants liés à la production un lieu de partage et d’échange quant aux opportunités de développement du secteur, la TDPB favorise la participation active des producteurs biologiques dans la vie associative de leur union, afin de pouvoir cibler les problèmes et enjeux qui les concernent, et ce, dans le but de définir et proposer des solutions.


Jonathan Pineault

Président, Écomestible

Véritable Wikipedia vivant, Jonathan se délecte avec autant de verbes des innombrables saveurs des plantes comestibles que de la vulgarisation de systèmes complexes, qu’ils soient de nature végétale ou informatique. Entrepreneur autodidacte, passionné de science et éloquent conférencier, il a été formé en microbiologie des sols avec Dre Elaine R. Ingham en 2012 ainsi que sur la conception de jardins forestiers comestibles avec Dave Jacke en 2017. Jonathan est cofondateur de l’entreprise Écomestible. Il s’occupe particulièrement des volets biodiversité, sols vivants et de la commercialisation de l’entreprise.

Jonathan vous illustrera comment la conception d'aménagement pour la biodiversité a été effectuée à la ferme des Quatre-Temps et comment certains outils de design en permaculture peuvent profiter à intégrer la nature au service des opérations de production agricole.


Jofroi Desperrier-Roux

Directeur agronomique, ferme Agri-Fusion 2000
Conférencier : Bons coups 2017

Jofroi a fait ses débuts en agriculture comme ouvrier agricole en Australie. À la suite de cette expérience, il a fait une technique agricole spécialisée en production biologique au cégep de Victoriaville, suivi d’un B. Sc. en production végétale à l’Université McGill. Il a travaillé deux ans pour le Club Bio-Action, et travaille à la ferme Agri-Fusion 2000 depuis le printemps 2012, où il gère de 700 à 800 ha de grandes cultures.


Julie-Anne Wilkinson

Agr. M.Sc., assistante chargée de projet au CETAB+
Conférence : Développement de seigle, blé printemps et céréales d’automne et autres grandes cultures

Julie Anne Wilkinson a fait ses études en agronomie ainsi qu’une maîtrise en biologie végétale en phytopathologie et en génétique à l’Université Laval. Intéressée par l’agriculture biologique depuis toujours, elle travaille au CETAB+ depuis 2016. Elle participe principalement à des projets en sélection végétale et en grandes cultures, et s’intéresse également aux engrais verts. Elle présentera les différents projets en cours au CETAB+ en sélection végétale en grandes cultures.


Marcel Groleau

Président de l'UPA et agriculteur

Monsieur Groleau est copropriétaire avec son frère Denis de la ferme D.M. Groleau à Thetford Mines et président de l'Union des producteurs agricoles depuis 2011. Leur ferme compte 250 hectares de terre et 225 têtes Holstein pur-sang. Actif dans le syndicalisme agricole depuis plus de vingt ans, Marcel Groleau a été président de la Fédération des producteurs de lait du Québec où il a, entre autres, grandement favorisé le développement de la filière des produits laitiers biologiques.

Rassembleur, il souhaite que les agriculteurs québécois, conventionnels et biologiques, travaillent ensemble pour développer une agriculture durable et répondre à la demande du marché bio. Il coprésidera donc le Colloque Bio pour tous! avec Daniel Lampron, agriculteur biologique.


Marie Thérèse Charles,

Ph. D., chercheuse, Agriculture et Agroalimentaire Canada
Conférencière :  Activer la résistance naturelle des plantes horticoles

Dre Marie Thérèse Charles a obtenu son baccalauréat en agronomie en 1984 de l’Université d’État d’Haïti; son diplôme de maîtrise en science des aliments et de la nutrition en 1990 de l’Université Tuskegee en Alabama et son doctorat en science des aliments avec une spécialisation en physiologie postrécolte de l’Université Laval à Québec en 1999. Elle est entrée en fonction à Agriculture et Agroalimentaire Canada au Centre de recherche et de développement de Saint-Jean-sur-Richelieu en 2001 où elle a développé un programme de recherche en physiologie postrécolte. Consciente des défis auxquels fait face l’industrie des fruits et des légumes frais, ses travaux de recherche englobent l’induction de la résistance aux maladies, l’évaluation, le maintien et l’amélioration de la teneur en composante bioactives des produits horticoles. Ses projets mettent l’accent sur le développement de technologies respectueuses de l’environnement tel que les UV-C, la pression et la chaleur appliquées en prérécolte et/ou en postrécolte pour réduire l’utilisation des pesticides chimiques et assurer aux consommateurs l’accès à des produits de qualité. Dre Charles a corédigé et publié plus de 150 documents scientifiques et techniques dont des articles, des rapports, des comptes rendus de conférences et des chapitres de livres. Sa présentation d’aujourd’hui, ayant pour titre « Activer la résistance naturelle des plantes horticoles », portera principalement sur l’effet des UV-C sur les produits horticoles.


Mark Doudlah

Producteur de grandes cultures bio, Doudlah Farms
Conférence : Production aux 15 pouces avec gestion contrôlée de la compaction et paneliste sur le semis direct en grandes cultures bio (21 févr. PM GC)

Mark Doudlah est diplomé de l'Université du Wisconsin à Madison en gestion et mécanisation agricole. Il a travaillé comme ingénieur dans la R et D de tracteurs pour Case pendant 3 ans. Pendant plus de 10 ans, il a dirigé Agrecol, une entreprise spécialisée dans les semences indigènes pour l'établissement de prairies dans le Midwest. Il a pris la relève de la ferme familiale (conventionnelle) de 650 ha à la fin des années 2000, qui sont maintenant complètement certifiés bio. L'entrperise de Cooksville cultive du maïs, des fèves et des céréales. Doudlah Farms a été un des pionniers à l'adaptation du semis direct. Maintenant, leur système de production biologique est espacé aux 15 pouces avec gestion contrôlée de la compaction et cultures de couverture.

Très impliqué dans le milieu bio, il travaille notamment en collaboration avec l'Institut Rodale et siège sur le Wisconsin Organic Advisory council et il donne régulièrement des conférences et du mentorat aux producteurs.


Maryse Leblanc

 Ph. D., agronome, chercheuse en malherbologie, IRDA
Conférence : La lutte au Galinsoga

Maryse Leblanc détient un doctorat et une maîtrise en malherbologie de l'Université McGill, obtenus respectivement en 2002 et 1990. Elle a joint le MAPAQ en 1992 et est prêtée à l'IRDA depuis 1998 en tant que chercheuse. Ses domaines de recherche sont la lutte physique et culturale aux mauvaises herbes (pyrodésherbage, sarclage mécanique des mauvaises herbes, paillis, cultures allélopathiques, biofumigation, etc.) ainsi que la biologie et l'écologie des mauvaises herbes. Elle collabore avec de nombreux groupes gouvernementaux, industriels et universitaires. Elle supervise régulièrement des étudiants de 2e et 3e cycle et des stagiaires internationaux. Elle est coauteure de plusieurs articles scientifiques et techniques, chapitres de livres, affiches scientifiques et conférences provinciales, nationales et internationales.


Michel Massuard

Copropriétaire, Vallon des Sources

Michel Massuard est producteur de légumes biologiques en Outaouais. Il a travaillé sur l’adaptation et la fabrication de plusieurs outils de désherbage mécaniques pour les légumes.


Michel Thibodeau

Producteur propriétaire, ferme Germanie inc.
Conférence : Bons coups, mauvais coup, 22 févr. PM GC

Avec son épouse Mireille Lemelin, Michel Thibodeau est propriétaire de la ferme Germanie inc. En production agricole depuis 32 ans, ils ont entrepris le virage en grande culture biologique il y a deux ans dans le but d’être certifié bio en 2018.  L’isolement comme producteur bio les oblige à développer eux-mêmes des outils de désherbage, car ceux-ci sont, la plupart du temps, trop dispendieux pour la culture de superficies limitées. En 2017, il présente au Colloque Bio pour tous! une houe rotative modifiée, conçue pour un travail plus agressif. En 2018, c’est une écimeuse nouveau genre qui a été développée et testée l’été d’avant qu’il vient vous présenter. C’est une machine peu coûteuse qui exige peu de débit d’huile de la part du tracteur et permet d’opérer à des vitesses entre 15 et 20 km/h sur une largeur de 20 pieds.


Murielle Bournival

Agronome, conseillère au CETAB+
Conférence : Essais 2016 : semis différé comme plan de prévention des OGM

Murielle coordonne le service-conseil et est conseillère pour le CETAB+ et pour le Club agroenvironnemental du CDA qui regroupe plus de 125 entreprises en grandes cultures biologiques. Depuis 10 ans, elle est impliquée en agroenvironnement et particulièrement en régie biologique grandes cultures. Au fil des ans, elle a été impliquée dans plusieurs projets, notamment sur les engrais verts et sur les stratégies de sarclage mécanique.


Nicolas Turgeon

 


Nicole Boudreau

Coordonnatrice de la Fédération biologique du Canada
B. Sc. en biologie et B. A. film et communication

Active au sein du secteur biologique depuis 2005, Nicole est coordonnatrice de la Fédération biologique du Canada depuis 10 ans, dont les principaux mandats sont le maintien et l’interprétation de la Norme biologique du Canada, et la gestion de la recherche en agriculture biologique sous le programme des Grappes agro-scientifiques d’Agriculture et Agroalimentaire Canada.


Pascal Royer

Propriétaire, ferme J.A. Paquin et Cie
Conférence : Bons coups, mauvais coup, 22 févr. PM

Pascal Royer exploite la ferme J.A. Paquin et Cie avec sa conjointe Eloïse et sa sœur Sophie Paquin. Après des études à l’ITA de Saint-Hyacinthe, un séjour de quelques années comme conseiller de club-conseil et le transfert de la ferme, le travail sur la ferme occupe tout son temps. L’entreprise cultive 210 ha sur loam sableux et y produit principalement du maïs-grain, soya, seigle et pois.

En 2003, l'entreprise a pris un virage vers l'agriculture biologique. Rapidement, Pascal a constaté que ce qui fonctionne sur certaines fermes biologiques ne s'applique pas nécessairement à la sienne. Il a dû observer ce qui se passe chez lui, bien connaître ses sols et travailler avec le potentiel qu'il avait sous les pieds. Il a donc adapté les pratiques culturales et les machineries pour satisfaire ses attentes et répondre au défi que comportait sa terre.


Sylvain Poussard

Copropriétaire, Ferme L. et S. Poussard
Conférene: Bons coups, mauvais coups, 22 février PM GC

Sylvain cultive 287 hectares de maïs, soya, grains mélangés, pois fourrager et semence bio. Il va nous parler des différentes améliorations faites sur un sarcleur mi-lourd dont l'ajout de peigne en 2017.


Pierre André Daignault

M. Daignault a fait des études en psychologie et en philosophie dans les années 80 pour ensuite se tourner vers l’agriculture. Au début des années 90, il a cofondé Les Jardiniers du chef; entreprise maraîchère spécialisée dans la production pour les HRI (Hôtels, Restaurants, Institutions). Il nous partagera sa connaissance de ce type de clientèle.


Thomas Dewavrin

Producteur de grandes cultures biologiques, ferme Longprés

La ferme Longprés est une ferme de grandes cultures d’une superficie de 600 ha. Ils sont biologiques depuis 20 ans. Ils cultivent en partie sur billon afin de conserver le sol. Après avoir fait beaucoup d’essais sur les engrais verts, ils produisent maintenant du maïs sans fumier, avec de bons résultats. Ils adaptent aussi beaucoup leur machinerie ou en fabriquent.


Xavier Villeneuve-Desjardins

Agronome, chargé de projet au CETAB+
Conférence: Lutte physique dans les petits fruits

Xavier a travaillé en verdissement et en agriculture urbaine à Montréal avant de faire le saut en agronomie. Lors de ces études, il a travaillé pour le Club Écolo-Max, à l’IRDA et il a participé à la création de l’association étudiante AgroCité et à la coordination de la première école d’été en agroécologie de l’Université Laval. Il est aujourd’hui chargé de projet au CETAB+ où il participe à élaboration et à la réalisation de projets de recherche sur la lutte biologique, la lutte physique et la biodiversité fonctionnelle en productions maraîchères et fruitières biologiques.


La mission du CETAB+

Développer l’agriculture biologique et contribuer à la prospérité des entreprises du secteur.

Favoriser les systèmes agroalimentaires de proximité bénéfiques pour les entreprises et la société.