CETAB+ | Centre d'expertise et de transfert en agriculture biologique et de proximité

CETAB+

Le Centre d'expertise et de transfert en agriculture biologique et de proximité

Améliorer l'efficience des méthodes de répression du chiendent lors de la destruction d'une prairie

-A +A
Travail de recherche

L’organisation du travail sur les entreprises laitières biologiques laisse moins de temps à consacrer à la lutte aux mauvaises herbes que sur les entreprises spécialisées en grandes cultures en raison principalement du temps nécessaire aux soins et aux besoins alimentaires du troupeau. Souvent, lorsque les prairies sont gardées longtemps (plus de 3 années) dans la rotation, le chiendent s’installe et reste présent tout le temps de la rotation qui n’est pas occupé par la prairie, affectant les rendements des cultures. Plusieurs producteurs laitiers hésitent à utiliser la technique de jachère courte pour la destruction d’une prairie en raison du temps requis par cette méthode; certains préfèrent labourer directement et vivre avec la pression subséquente de chiendent pendant quelques années. Cette série d'essais visent l'amélioration de l’efficience des méthodes de répression contre le chiendent lors de la destruction d’une prairie en réduisant le nombre de passages nécessaires. Nous vérifions l'usage de différents appareils de travail primaire du sol tel que le déchaumeur Lemken Krystall pour débuter la jachère et l'utilité de l'ajout de rasettes sur les charrues.

Chargé de projet: 
Domaine(s) d'intervention: 
Bailleur(s) de fonds: